• votre commentaire
  •  

    Le topinambour…

     

    Cuisson des topinambours :

     

    Sous un jet d’eau, frottez consciencieusement les topinambours avec une brosse. Les topinambours sont difficiles à épluchez en raison de leurs formes irrégulières.

     

                Employer un petit couteau, pas un économe, et faites d’épaisses pelures. Le topinambour s’oxyde très vite : pour le conserver une fois épluché, immergez-le dans une eau citronnée.

     

                Notez que la cuisson facilite l’épluchage.

     

                Cependant, il n’est pas nécessaire de les peler : leur peau peut se manger ; elle leur donne même un goût plus prononcé. Il suffit donc de bien les brosser.

     

    Surveillez la cuisson :

     

    Les topinambours se dégustent aussi bien chauds que froids, mais toujours cuits. Tous les modes de cuisson leur conviennent : bouillu à l’eau, au lait, sauté à la poêle ou cuit à la vapeur, en papillote, etc.

     

    Le temps de cuisson varie selon l’âge du légume : piquer le tubercule avec un couteau, si celle-ci rentre facilement c’est que les topinambours sont cuit.

     

    Comment les déguster ?

     

    Avec une noix de beurre, ou refroidis avec un peu de vinaigrette, en purée, au gratin, à la crème…

     

    Pour varier

     

    Ils s’accommodent à la béchamel, persillés ou encore en salade, en frites, en soufflé et même en dessert.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires